Filtres autonettoyants par retro lavage

Filtre autonettoyant par retro-lavage fr

Les filtres autonettoyants par rétro-lavage « STARFILTER » sont conçus pour la filtration continue de liquides fortement contaminés par des polluants solides.

Ils garantissent la propreté des éléments filtrants à travers une séquence automatique de rétrolavage. Les polluants solides sont ainsi éliminés sans aucune interruption du processus de filtration.

Le boîtier de filtre est réalisé de manière à assurer une résistance et une durabilité très importante permettant ainsi une économie conséquente et progressive des coûts de maintenance par rapport à un filtre statique classique.

Pour un Devis Sur Mesure, cliquez ici :

devis sur mesure

Télécharger la fiche technique au format PDF :

télécharger


Description de l’opération


Le filtre autonettoyant se compose des éléments suivants : le boîtier de filtre, le groupe des éléments filtrants, un manomètre différentiel avec contact électrique, le moteur de vitesse, le panneau de commande, les vannes motorisées ainsi que le mécanisme interne .


Opération


L’eau pénètre à travers les buses, traverse les éléments filtrants, avec un sens d’écoulement de l’intérieur vers l’extérieur, puis ressort du filtre.

La partie supérieure du filtre, dans lequel l’eau est filtrée, est hermétiquement séparée de la chambre inférieure, depuis laquelle l’eau contaminée pénètre dans les éléments filtrants.

Lorsque la jauge de pression différentielle atteint la valeur maximale de la pression différentielle prédéterminée, il envoie le signal de validation au panneau de commande, qui actionne en même temps le moto-réducteur et l’ouverture de la vanne de décharge motorisée.

L’action du motoréducteur permet, par rotation, la mise en communication d’un élément de filtre à la fois avec la conduite de refoulement. Dans ce cas (avec la soupape d’échappement ouverte) l’élément filtrant est soumis à un lavage à contre-pression et les impuretés qui se sont accumulées à l’intérieur sont enlevées et déchargées grâce à la valve de rétronettoyage.

Le cycle de nettoyage dure environ une minute et une fois terminé, dans le cas où les résultats de pression différentielle resteraient supérieurs à la valeur maximale, un nouveau cycle sera automatiquement enclenché (et ainsi de suite jusqu’à atteindre la valeur de départ). Par contre si les résultats sont corrects, le cycle de nettoyage est interrompu.

Grâce au panneau de commande, il est également possible de prévoir des cycles de nettoyage périodiques indépendants de la valeur de pression différentielle. Ce processus est proposé afin d’éviter une accumulation excessive de matières solides et le nettoyage est donc rendu plus facile et on augmente ainsi la durée de vie.

Les débits standards disponibles sont 50-12000 m3 / h et les degrés de filtartion standards de 10 à 1.000 microns.

Les filtres autonettoyants peuvent être fabriqués en acier au carbone, avec l’intérieur doublé en caoutchouc ou bien en acier inoxydable ou encore en acier duplex.

 

Contactez notre bureau d’étude pour toute demande spécifique ou information complémentaire